Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 09:00

porte des enfersQuand ce livre est sorti il y un an, il a été un de nos coups de coeur. Alors, précipitez-vous : La porte des enfers est sorti en poche.

 

Après Le soleil des Scorta, Laurent Gaudé continue dans sa veine italienne et nous entraîne à Naples. Comme tous les jours, Matteo emmène son petit garçon à l'école. Mais ce jour-là, tous les deux se retrouvent au milieu d'un règlement de compte, son fils prend une balle perdue et meurt. Sa femme lui impose alors un ultimatum : soit il tue l'assassin, soit il va retrouver leur fils aux enfers pour le ramener (le personnage de la mère, en mater dolorosa lançant des imprécations au monde est vraiment impressionnant ! ).

Mais une fois l'assassin retrouvé, impossible pour Matteo d'appuyer sur la gâchette... Alors pourquoi pas les enfers ?

Ses errances la nuit (il est taxi) l'amènent à rencontrer un curieux personnage, le professeur Provolone, un vieil érudit qui prétend connaître un accès menant aux enfers. Car en des temps reculés, le monde des hommes et celui des morts pouvaient communiquer par des portes disséminées un peu partout...

Alors Matteo descend aux enfers et c'est là que débute la partie fantastique du roman où Laurent Gaudé nous propose une vision originale du monde des enfers même si elle reste inspirée des représentations traditionnelles. Mais surtout, cette histoire nous amène à penser à nos propres morts et à la façon de vivre avec le deuil. C'est peut-être en cela que ce roman est fort car il arrive à nous toucher personnellement.

 

" Il faut traverser, dit l'ombre.

- Qu'est-ce que c'est ? demanda Matteo.

- Les buissons sanglants " répondit le curé.

Matteo était maintenant parvenu si près des arbustes qu'il pouvait voir pleinement cet entremêlement inextricable d'épines et de troncs noueux. Il fit un pas pour se frayer un chemin et les branches lui griffèrent la peau. Des petites entailles lui lacérèrent le visage, les jambes et le torse. (...) Çà et là, pendaient des bouts de chairs rouges qui gouttaient encore d'un sang sombre sur le sol. Matteo les regarda avec un air horrifié :

"Ce sont les lambeaux de chair des vivants, lui dit l'ombre de Mazerotti.

- Y a-t-il d'autres vivants qui sont venus ici avant moi ? demanda Matteo.

- Non, mais chaque mort, en disparaissant, emmène avec lui un peu des vivants qui l'entourent. (...) Mais pour ces morceaux de vivants, pour ces bouts sanguinolents, il est interdit de pénétrer plus avant dans le pays des morts. La barrière des buissons épineux les accroche et ils restent ici pour l'éternité. "

Matteo observa tout autour de lui. Les arbustes qui l'entouraient étaient plein de morceaux de viande. Ils pendaient lamentablement comme les offrandes que l'on ferait à un dieu cannibale ou les restes puants d'un carnage. C'était donc là que finissait la partie des vivants frappés par le deuil."

 

-> La porte des enfers, Laurent Gaudé, Babel, 7.50€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Valérie Simonnot - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Les libraires du Parc bloguent !

Découvrez l'actualité de la librairie du Parc / Actes Sud : nos coups de coeur , nos dédicaces...
Vous trouverez de tout (et surtout votre bonheur!) à la librairie du Parc, et pas uniquement les livres des éditions Actes Sud. Ici on aime la littérature, les livres pour enfants, la bande-dessinée, les sciences-humaines... Bref, tout ce qui est beau et bien écrit ! Venez découvrir notre quotidien !
Et retrouvez-nous sur notre page Facebook !

 


 

Recherche

Comment venir à la librairie ?

Archives

Les services de la librairie

La librairie propose une carte de fidélité qui vous permettra d'obtenir sur votre 8ème achat  une remise de 5% calculée sur la valeur des sept premiers achats. N'hésitez pas à nous la demander !
La librairie propose aussi une remise de 5% sur présentation de la Carte Villette et de la Carte Cité des Sciences ainsi qu' au personnel du Parc de la Villette (sur présentation du badge professionnel).
Si vous ne trouvez pas un livre en rayon, vous pouvez le commander sur place (sauf les livres scolaires).

Collectivités, médiathèques, écoles peuvent s'adresser à la librairie pour toute commande de livres, et nous sommes à votre disposition pour établir un devis.
Les prix : la loi dite Loi Lang a fixé le prix unique du livre, celui établi par l'éditeur.

Notre coup de coeur du moment !

 Orphelins de Dieu

Orphelins de DieuMarc Biancarelli, Actes Sud, 20€