Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 10:00

01059777542Je m'étais promis de lire autre chose que du polar, mais je n'ai pas réussi à lâcher Tonton Clarinette de Nick Stone.

 Max Mingus, ancien policier devenu privé, est chargé par Allain Carver, faisant partie d'une des plus anciennes familles d'Haïti, de retrouver son fils Charlie, enlevé sur l'île.

Il se retrouve confronté à un monde en plein marasme, occupé par les troupes américaines (censées restaurer la démocratie), et totalement inconnu pour lui, entre vaudou, pauvreté et violence...

En plus de ce climat compliqué, cette affaire s'avère difficile à résoudre car les candidats sont nombreux à vouloir se venger de la famille Carver, notamment le fameux Vincent Paul, narcotrafiquant au grand coeur régnant sur la Cité Soleil, le bidonville de Port au Prince.

Un polar très rythmé, violent avec une histoire vraiment prenante car on s'attache vite au personnage de Max, que la vie n'a pas épargné et qui n'a plus rien à perdre dans la réalité-cauchemar d'Haïti. Une réussite !

 

- À propos, les petits Haïtiens ont donné un surnom au grand croquemitaine qui vole les enfants. Ils l'appellent "Tonton Clarinette"...

- Clarinette ? Comme l'instrument ? Pourquoi ?

- Parce que c'est en jouant qu'il attire les enfants.

- Comme le joueur de flûte de Hamelin ?

- On dit que Tonton Clarinette travaille pour Baron Samedi - le chef des esprits de la mort, dans la religion vaudoue, expliqua le père Thodore. D'après certains, il est mi-homme, mi-oiseau. Selon d'autres, ce serait un oiseau qui n'a qu'un oeil. Et seuls les enfants sont capables de le voir. Parce qu'il était lui-même enfant, quand il est mort.

"La légende raconte que c'était un petit Français, un enfant soldat, qui était la mascotte de son régiment - c'était monnaie courante à cette époque. Il faisait partie des troupes envoyées en Haïti au XVIIIème siècle pour soumettre l'île. Il distrayait les soldats en leur jouant de la clarinette. Chaque fois que les esclaves qui travaillaient sur les plantations l'entendaient, ça les emplissait de colère parce qu'ils associaient  le son de l'instrument  et les airs qu'il jouait à la servitude et à l'oppression.

Lors du soulèvement, les esclaves ont vaincu le régiment du garçon et fait beaucoup de prisonniers. Ils l'ont forcé à souffler dans son maudit instrument pendant qu'ils massacraient  ses camarades, sous ses yeux, un par un. On dit qu'il jouait encore quand ils l'ont enterré vivant." Le père Thodore parlait d'un ton grave. C'était peut-être une légende, mais il prenait tout ça très au sérieux. " Tonton Clarinette est un esprit relativement récent - il ne fait pas partie de ceux que j'ai appris à craindre en grandissant. J'ai commencé à entendre les gens en parler il y a une vingtaine d'années environ. On dit qu'il laisse son signe, là où il passe.

- Quel genre de signe ?

- Je ne l'ai jamais vu. Mais c'est censé ressembler à une croix qui aurait  deux pieds et une demi-traverse seulement.

 

-> Tonton Clarinette, de Nick Stone, Folio, 8.20€

Partager cet article

Repost 0
Published by Valérie Simonnot - dans Policiers, Science Fiction
commenter cet article

commentaires

Nico 06/11/2010 17:27


J'ai également beaucoup aimé ce roman: bien écrit, au rythme trépidant (hormis un début un peu lent), et où les descriptions de Haïti sont particulièrement saisissantes. Un excellent thriller.


Les libraires du Parc bloguent !

Découvrez l'actualité de la librairie du Parc / Actes Sud : nos coups de coeur , nos dédicaces...
Vous trouverez de tout (et surtout votre bonheur!) à la librairie du Parc, et pas uniquement les livres des éditions Actes Sud. Ici on aime la littérature, les livres pour enfants, la bande-dessinée, les sciences-humaines... Bref, tout ce qui est beau et bien écrit ! Venez découvrir notre quotidien !
Et retrouvez-nous sur notre page Facebook !

 


 

Recherche

Comment venir à la librairie ?

Archives

Les services de la librairie

La librairie propose une carte de fidélité qui vous permettra d'obtenir sur votre 8ème achat  une remise de 5% calculée sur la valeur des sept premiers achats. N'hésitez pas à nous la demander !
La librairie propose aussi une remise de 5% sur présentation de la Carte Villette et de la Carte Cité des Sciences ainsi qu' au personnel du Parc de la Villette (sur présentation du badge professionnel).
Si vous ne trouvez pas un livre en rayon, vous pouvez le commander sur place (sauf les livres scolaires).

Collectivités, médiathèques, écoles peuvent s'adresser à la librairie pour toute commande de livres, et nous sommes à votre disposition pour établir un devis.
Les prix : la loi dite Loi Lang a fixé le prix unique du livre, celui établi par l'éditeur.

Notre coup de coeur du moment !

 Orphelins de Dieu

Orphelins de DieuMarc Biancarelli, Actes Sud, 20€