Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 09:00

les lectures des otagesLe nouveau roman de Yoko Ogawa commence de manière plutôt sombre : huit touristes japonais sont pris en otages dans un pays étranger où ils étaient partis en voyage. Une ONG a réussi à introduire un enregistreur dans le lieu de leur détention. Mais l'assaut donné par une brigade antiterroriste tourne mal et tous les otages sont tués. Ne restent alors que ces témoignages enregistrés par ces huit personnes, qui se racontent à travers un souvenir particulier.

Huit otages, huit histoires, autant d'univers étranges : comme celui de la salle des propos informels B où ont lieu des réunions plutôt spéciales (par exemple, la réunion des "amis venant au secours des langues en situation critique"), ou ce grand-père qui vend des peluches bizarroïdes en forme de cafard, de scolopendre ou de chauve souris...

Quand on lit un roman de Yoko Ogawa, on entre toujours dans une autre dimension, un peu hors du temps, et Les lectures des otages ne déroge pas à cette règle. C'est entre autres ce qui rend l'univers littéraire de cet auteur si unique et si reconnaissable entre tous. 

 

 

« En gros, j'étais satisfait de ce travail. Il m'arrivait souvent de ne parler à personne de toute la journée, mais je ne trouvais pas cela triste. Tous les jours je prenais le même train afin de pointer à huit heures cinquante. À midi, quarante-cinq minutes, et à trois heures de l'après-midi quinze minutes de pause, à cinq heures j'arrêtais mon travail. Lors des heures supplémentaires, ce qui arrivait deux ou trois fois par mois, tout en mangeant des pains au chocolat achetés à la cantine des étudiants, je faisais de mon mieux pour me concentrer jusqu'au milieu de la nuit. Sans faire de détours, je rentrais directement à mon appartement (en passant devant la salle des réunions publiques) et les jours de congé je visitais le Muséum d'histoire naturelle. Le jour où je recevais mon salaire, je me payais le luxe d'une visite à la clinique d'acupuncture et de moxa, où je choisissais le parcours spécial pour délasser ma fatigue oculaire et mentale. Le soir venu je buvais un peu de whisky en regardant les fenêtres des appartements d'en face dans la cour. Je contemplais distraitement les silhouettes qui se reflétaient furtivement sur les rideaux.

C'était cela, ma vie.» (extrait page 64)  

 

-> Les lectures des otages, Yoko Ogawa, Actes Sud, 20€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Valérie Simonnot - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Les libraires du Parc bloguent !

Découvrez l'actualité de la librairie du Parc / Actes Sud : nos coups de coeur , nos dédicaces...
Vous trouverez de tout (et surtout votre bonheur!) à la librairie du Parc, et pas uniquement les livres des éditions Actes Sud. Ici on aime la littérature, les livres pour enfants, la bande-dessinée, les sciences-humaines... Bref, tout ce qui est beau et bien écrit ! Venez découvrir notre quotidien !
Et retrouvez-nous sur notre page Facebook !

 


 

Recherche

Comment venir à la librairie ?

Archives

Les services de la librairie

La librairie propose une carte de fidélité qui vous permettra d'obtenir sur votre 8ème achat  une remise de 5% calculée sur la valeur des sept premiers achats. N'hésitez pas à nous la demander !
La librairie propose aussi une remise de 5% sur présentation de la Carte Villette et de la Carte Cité des Sciences ainsi qu' au personnel du Parc de la Villette (sur présentation du badge professionnel).
Si vous ne trouvez pas un livre en rayon, vous pouvez le commander sur place (sauf les livres scolaires).

Collectivités, médiathèques, écoles peuvent s'adresser à la librairie pour toute commande de livres, et nous sommes à votre disposition pour établir un devis.
Les prix : la loi dite Loi Lang a fixé le prix unique du livre, celui établi par l'éditeur.

Notre coup de coeur du moment !

 Orphelins de Dieu

Orphelins de DieuMarc Biancarelli, Actes Sud, 20€