Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 09:00

les jeux de la nuitJe vous préviens tout de suite : je suis absolument incapable d'écrire un article totalement objectif sur Jim Harrison puisqu'il fait parti des mes écrivains préférés et que je suis quasiment amoureuse de lui, en plus de Georges Clooney, Steve McQueen et Russell Crowe...

Certains critiques ont descendu en flèche son dernier roman, Une odyssée américaine, en le traitant de vieillard libidineux (mais comment seront-ils à son âge ? Moi, je veux bien pardonner à Jim de lorgner les fesses des jolies filles, il ne s'est jamais caché d'être un bon vivant, amateur de bonne chère dans tous les sens du terme..).

Je ne sais pas ce qu'il en sera pour ce recueil de nouvelles, en tout cas j'étais absolument ravie de retouver mon Jim, notamment avec la première nouvelle, La fille du fermier, la meilleure du recueil à mon goût, qui aurait pu être la matrice d'un vrai roman, je trouve.

"Elle était née bizarre, du moins le croyait-elle. Ses parents avaient mis de la glace dans son âme, ce qui n'avait rien d'exceptionnel. Quand tout allait bien, cette glace semblait fondre un peu ; mais quand tout allait mal, la glace gagnait du terrain. Elle s'appelait Sarah Anitra Holcomb."

Il s'agit de l'histoire d'une jeune fille, Sarah, entre 1983 et 86.

Un soir, elle est violée pendant une fête et va décider de se venger de son agresseur mais la vie va vite la rattraper et l'écarter de son désir de meurtre. On retrouve tous les éléments chers à l'auteur, la nature, le Montana, les chiens (Sarah est toujours accompagnée de sa chienne Vagabonde), la chasse... Un vrai bonheur !

 

Dans Chien Brun le retour, on retrouve donc ce héros irrévérencieux et sauvage récurrent dans l'oeuvre de l'auteur. Plutôt pas mal mais c'est la nouvelle que je préfère le moins même si le personnage m'est sympathique.

"Je suis une espèce de batard comme la plupart des chiens."

 

Pour finir, Les jeux de la nuit est une histoire de loup-garou.

Plus exactement, le héros souffre de "porphyrie érythropoïétique congénitale" suite à la piqûre d'un oiseau colibri et d'une morsure de bébé loup.

Les soirs de pleine lune, il est la proie de crises de violence physique et sexuelle, avec un appétit très canin...  Malheureusement, il garde des souvenirs assez flous de ses exactions...

Non content de nous livrer une sorte d'autorportrait, Jim Harrison nous fait aussi profiter de quelques réflexions culinaires :

 

"une tourte à l'opossum  rebuterait la plupart des gens, mais ce sont vraiment des imbéciles. Pour la viande rôtie, une jeune femelle de raton laveur est ce qui se fait de mieux, mais je préférais quant à moi le rat musqué et le lapin frits en toute simplicité après avoir mariné dans le babeurre et le tabasco."

 

Sans vous dévoiler la fin, lisez absolument cette nouvelle pour la dernière scène, incroyablement belle et très harrisonienne !

 

En un mot, je me suis régalée. Pour finir, je ne peux pas m'empêcher de  clore cet article sur une citation tirée de ce recueil :

 

"À  trente ans, la plupart d'entre nous avons défini la trajectoire de notre vie et certains s'y sentent peut-être déjà à l'étroit. Nous vagabondons dans la sphère de nos idiosyncrasies sans d'habitude accorder la moindre attention à la parole du poète : "Prends garde, ô vagabond, la route aussi marche."

 

-> Les Jeux de la nuit, Jim Harrison, Flammarion, 21€.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Valérie Simonnot - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Les libraires du Parc bloguent !

Découvrez l'actualité de la librairie du Parc / Actes Sud : nos coups de coeur , nos dédicaces...
Vous trouverez de tout (et surtout votre bonheur!) à la librairie du Parc, et pas uniquement les livres des éditions Actes Sud. Ici on aime la littérature, les livres pour enfants, la bande-dessinée, les sciences-humaines... Bref, tout ce qui est beau et bien écrit ! Venez découvrir notre quotidien !
Et retrouvez-nous sur notre page Facebook !

 


 

Recherche

Comment venir à la librairie ?

Archives

Les services de la librairie

La librairie propose une carte de fidélité qui vous permettra d'obtenir sur votre 8ème achat  une remise de 5% calculée sur la valeur des sept premiers achats. N'hésitez pas à nous la demander !
La librairie propose aussi une remise de 5% sur présentation de la Carte Villette et de la Carte Cité des Sciences ainsi qu' au personnel du Parc de la Villette (sur présentation du badge professionnel).
Si vous ne trouvez pas un livre en rayon, vous pouvez le commander sur place (sauf les livres scolaires).

Collectivités, médiathèques, écoles peuvent s'adresser à la librairie pour toute commande de livres, et nous sommes à votre disposition pour établir un devis.
Les prix : la loi dite Loi Lang a fixé le prix unique du livre, celui établi par l'éditeur.

Notre coup de coeur du moment !

 Orphelins de Dieu

Orphelins de DieuMarc Biancarelli, Actes Sud, 20€