Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 10:00

badinterLe dernier livre d'Élisabeth Badinter met les femmes en garde sur un courant naturaliste doublé d'une crise économique qui mettent en péril le combat féministe.
Tout d'abord, ce qu'elle appelle l'offensive naturaliste consiste en ce renouveau écologique qui entraîne la femme à retourner au foyer. Entre allaitement et couches lavables, peu de place pour la vie professionnelle...
Elle prend en particulier l'exemple de l'allaitement auquel les femmes ont recours de plus en plus souvent (70 % actuellement contre 20 % à peine dans les années 70). Ce choix de l'allaitement est plutôt contraint (inconsciemment) : il est le résultat d'une campagne réalisée par la Leche League, groupe américain fervent défenseur de l'allaitement et qui a essaimé un peu partout dans le monde. Alors que faire quand on vous dit que l'allaitement est la seule alternative possible si on veut être une bonne mère ? ...
De plus, avec les erreurs des premiers combats féministes, contrairement à leurs mères qui dans les années 70 revendiquaient de faire passer leur vie avant celles de leurs maris ou enfants, leurs filles préfèrent se concentrer sur leur activité maternelle comme un juste retour des choses...
Actuellement, les femmes doivent concilier différentes vies :  professionnelle, familiale et amoureuse tout en devant assumer une image de la mère idéale, entièrement dévouée à son enfant. Devant la diversité des aspirations féminines, le féminisme a du mal à unifier les femmes et perd donc de sa force.
Enfin, même si toutes ces tendances sont à nuancer selon les pays, les femmes doivent être pleinement conscientes de la menace qu'elles représentent pour leur indépendance.
Si pour moi ce livre est une véritable bouffée d'air frais, je tiens à insister sur le fait qu'Élisabeth Badinter n'est ni contre les femmes qui veulent être mères au foyer ou qui veulent allaiter, ni contre les hommes, ni contre les écologistes : elle se bat plutôt pour que les femmes aient le choix de vivre leur vie comme elles le souhaitent.

"En vérité, la raison pèse peu dans la décision d'engendrer. Probablement moins  que dans celle du refus d'enfant. Outre que l'inconscient, lui, pèse de tout son poids sur l'une et l'autre, il faut bien avouer que la plupart des parents ne savent pas pourquoi ils font un enfant (...). D'où la tentation d'en appeler à un instinct qui l'emporte sur tout. En fait, la décision découle plus largement de l'affectif et du normatif que la prise en compte rationnelle des avantages et des inconvénients. Si l'on évoque souvent l'influence de l'affectivité, on parle peu de celle non moins importante des pressions familiales, amicales et sociales qui pèsent sur chacun d'entre nous. Une femme (et à moindre degré un homme) ou un couple sans enfant paraissent toujours une anomalie qui appelle le questionnement. Quelle drôle d'idée de ne pas faire d'enfant et d'échapper à la norme ! Ceux-là sont constamment sommés de s'expliquer alors qu'il ne viendrait à l'idée de personne de  demander à une mère pourquoi elle l'est devenue (et exiger d'elle des raisons valables), fût-elle la plus infantile et irresponsable des femmes. En revanche, celle qui reste volontairement inféconde a peu de chance d'échapper aux soupirs de ses parents (auxquels elle interdit d'être grands-parents), à l'incompréhension de ses amies (qui aiment que l'on fasse comme elles) et à l'hostilité de la société et de l'État, par définition natalistes, qui ont de multiples petits moyens de vous punir de ne pas faire votre devoir. Il faut donc une volonté à toute épreuve et un sacré caractère pour se jouer de toutes ces pressions, voire d'une certaine stigmatisation."

-> Le conflit ; la femme et la mère d'Élisabeth Badinter, éditions Flammarion,18€.
-> Voir le livre sur le site de l'éditeur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Valérie Simonnot - dans Livres qui font réfléchir...
commenter cet article

commentaires

Les libraires du Parc bloguent !

Découvrez l'actualité de la librairie du Parc / Actes Sud : nos coups de coeur , nos dédicaces...
Vous trouverez de tout (et surtout votre bonheur!) à la librairie du Parc, et pas uniquement les livres des éditions Actes Sud. Ici on aime la littérature, les livres pour enfants, la bande-dessinée, les sciences-humaines... Bref, tout ce qui est beau et bien écrit ! Venez découvrir notre quotidien !
Et retrouvez-nous sur notre page Facebook !

 


 

Recherche

Comment venir à la librairie ?

Archives

Les services de la librairie

La librairie propose une carte de fidélité qui vous permettra d'obtenir sur votre 8ème achat  une remise de 5% calculée sur la valeur des sept premiers achats. N'hésitez pas à nous la demander !
La librairie propose aussi une remise de 5% sur présentation de la Carte Villette et de la Carte Cité des Sciences ainsi qu' au personnel du Parc de la Villette (sur présentation du badge professionnel).
Si vous ne trouvez pas un livre en rayon, vous pouvez le commander sur place (sauf les livres scolaires).

Collectivités, médiathèques, écoles peuvent s'adresser à la librairie pour toute commande de livres, et nous sommes à votre disposition pour établir un devis.
Les prix : la loi dite Loi Lang a fixé le prix unique du livre, celui établi par l'éditeur.

Notre coup de coeur du moment !

 Orphelins de Dieu

Orphelins de DieuMarc Biancarelli, Actes Sud, 20€