Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 09:00

le blocJ'avais déjà été interpellée par ce livre quand le représentant de Gallimard m'en avait parlé, et un article sur le blog de Jean-Marc Laherrère m'a définitivement convaincue de m'y plonger.


D'abord, le contexte : les banlieues françaises sont à feu et à sang. Le gouvernement n'arrive plus à contrôler les émeutes.

Jérôme Leroy imagine alors le pire des scénarios : l'Élysée décide de négocier avec Agnès Dorgelles, la présidente du Bloc, parti d'extrême droite en pleine ascension, pour remettre de l'ordre dans cette anarchie.

Mais l'histoire de ce polar tient essentiellement grâce à deux personnages : Antoine, le mari d'Agnès, et Stanko, son meilleur ami, que le Bloc a décidé d'éliminer, pour s'acheter une "bonne conduite".

Tout se passe en une nuit : tandis que sa femme négocie des ministères, Antoine se remémore tous les faits qui l'ont amenés à entrer dans le Bloc, en nous contant ainsi les événements les plus marquants de la constitution de ce parti ; et Stanko, dans sa chambre d'hôtel, en cavale, combat ses démons intérieurs.

 

Ces deux personnages ont eu des trajectoires opposées. Antoine vient d'un milieu bourgeois, avec un grand-père communiste, et Stanko est d'origine polonaise, prolétaire, et il a vu le pire de ce que pouvait produire le capitalisme sur les "petits".

Ils vont adhérer au Bloc, Antoine, par cynisme intellectuel, Stanko par révolte ; et ils vont devenir des amis, des âmes damnées.


Leroy appuie là où ça fait mal : son scénario est plus que plausible, et le comble, ses deux personnages nous deviennent humains et sympathiques !

Son livre est une douche froide mais on se dit aussi en le refermant que d'autres choix sont possibles et que c'est à nous de réagir (mai 2012 ! mai 2012 !)

 

"Tu voyais aussi à l'époque la même chose, les mêmes sentiments, quand tu accompagnais Agnès ou un autre candidat du Bloc en campagne, dans le regard des petits Blancs paniqués qui formaient le socle dur de votre électorat. Que ce soit dans les salles municipales de banlieue, avec à l'extérieur des bandes de cailleras et des associations antifascistes qui manifestaient contre votre venue. ou dans les réunions électorales sous les préaux de villages de l'Est, qui n'avaient jamais vu un Arabe ou un Turc de leur vie mais vous filaient trente ou quarante pour cent des voix à chaque élection parce que, c'est bien connu, on déteste encore plus et on est encore plus angoissé par ce qu'on ne connaît pas mais que l'on croit connaître.

Ils avaient tous peur, les Français, de toute manière : la beurette maquilleuse avait peur, les petits Blancs avaient peur, les cadres délocalisables avaient peur, les mômes des cités avaient peur, les flics avaient peur. Les profs des collèges de ZEP, les toubibs en visite dans les HLM déglinguées, les retraités pavillonnaires, les ados blancs des zones rurbanisées avaient peur.

Les Chinois avaient peur des Arabes, les Arabes avaient peur des Noirs, les Noirs des Turcs, les Turcs des Roms. Tous avaient peur, tous avaient la haine. Et d'abord la peur et la haine les uns des autres." (page 15)

 

-> Le Bloc, Jérôme Leroy, Gallimard Série Noire, 17.50€.

-> Et le lien vers le site de l'auteur : Feu sur le quartier général !

-> Un autre avis  sur le blog Moisson Noire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Valérie Simonnot - dans Policiers, Science Fiction
commenter cet article

commentaires

Luma 21/10/2011 12:48


Ce livre est un réquisitiore contre "l'antiracisme", jugé "stalinien".


Luma 21/10/2011 06:57


Apparemment, après recherche sur Internet, rien. La quasi-totalité des romans d'extrême-droite datent d'il y a 30 ans et les publicatins récentes sont toutes politiques, et aucune chez un éditeur
neutre.

Sinon, une question plus dans vos compétences. Un livre d'extrême droite à compte d'auteur écrit par un illustre inconnu, dont la publicité s'est lilitée à trois entrefilets dans la presse
d'extreme droite s'est retrouvé dans les acquisitions de l'Université de Berkeley et s'est vendu à 2.500 exemplaires. Est-ce beaucoup comme chiffre de vente ?
Merci d'avance.


Les libraires du Parc 21/10/2011 10:49



Ce n'est pas grand chose mais c'est énorme compte tenu du peu de publicités fait autour du livre. (un 1er roman édité chez gallimard, stock ou autres n'aurait pas autant de succès...)Après, ce
qui est inquiétant, c'est pourquoi une université a voulu acquérir un texte d'extrême droite...



Luma 20/10/2011 10:26


Je serais curieuse de savoir si l'extrême-droite écrit des romans de ce genre... Je veux dire maintenant, pas des rééditions du genre "le camp des saints".


Les libraires du Parc 20/10/2011 11:37



Malheureusement, c une colle pour moi... Je ne suis pas spécialiste en la matière.



Les libraires du Parc bloguent !

Découvrez l'actualité de la librairie du Parc / Actes Sud : nos coups de coeur , nos dédicaces...
Vous trouverez de tout (et surtout votre bonheur!) à la librairie du Parc, et pas uniquement les livres des éditions Actes Sud. Ici on aime la littérature, les livres pour enfants, la bande-dessinée, les sciences-humaines... Bref, tout ce qui est beau et bien écrit ! Venez découvrir notre quotidien !
Et retrouvez-nous sur notre page Facebook !

 


 

Recherche

Comment venir à la librairie ?

Archives

Les services de la librairie

La librairie propose une carte de fidélité qui vous permettra d'obtenir sur votre 8ème achat  une remise de 5% calculée sur la valeur des sept premiers achats. N'hésitez pas à nous la demander !
La librairie propose aussi une remise de 5% sur présentation de la Carte Villette et de la Carte Cité des Sciences ainsi qu' au personnel du Parc de la Villette (sur présentation du badge professionnel).
Si vous ne trouvez pas un livre en rayon, vous pouvez le commander sur place (sauf les livres scolaires).

Collectivités, médiathèques, écoles peuvent s'adresser à la librairie pour toute commande de livres, et nous sommes à votre disposition pour établir un devis.
Les prix : la loi dite Loi Lang a fixé le prix unique du livre, celui établi par l'éditeur.

Notre coup de coeur du moment !

 Orphelins de Dieu

Orphelins de DieuMarc Biancarelli, Actes Sud, 20€