Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 10:00

 

La-blessure-la-vraieFrançois, narrateur de quinze ans, léniniste, puceau et fan de MacEnroe, passe l'été 1986 à Saint Michel en l'Herm, Vendée.

"Le nantais", comme on l'appelle au village, a un objectif, un seul : coucher. Il n'est pas envisageable de rentrer en seconde sans avoir pénétré une jeune fille. Peu importe le plaisir, là n'est pas la question, seul compte le Graal.

 

L'argument est trivial, la méthode est parfois tendre, souvent cruelle, toujours savament calculée.

Pourtant François ne maîtrise pas tout. Il ne maîtrise pas Joe, son meilleur ami mais aussi son pire rival, tombeur en herbe qui se fout de tout. Il ne maîtrise pas l'amour qui pourrait bien se cacher dans le siège baqué d'une auto-tamponneuse. Il ne maîtrise même plus son tennis qui gagne quand il cherche à perdre une compétition trop chronophage.

 

François court contre la montre, se démène, jongle entre principes rouges et objectif coïtal. Un marathon physique et cérébral qui ne peut que nous attendrir...

 

"L'avantage de s'associer avec Joe c'est qu'il déniche des filles, l'inconvénient c'est qu'il monopolise celles qui valent le coup. Jouer sur lui c'est comme mettre un jeton sur le noir et un autre sur le rouge. Sûr de gagner et gain nul. A moins de lui faire libérer la place en lui proposant un autre objectif.

- T'avais pas rendez-vous avec Sandrine ?

- T'avais pas rendez-vous avec ta connerie?

Aussi vrai que Joe ne dit pas bonjour, Joe ne fixe pas de rendez-vous."

 

Bégaudeau parvient à nous plonger dans l'impatience et la gravité de vacances adolescentes. Ses quinze ans sont les nôtres, que l'on soit homme ou femme. La tendresse de sa plume, la poésie de sa syntaxe un peu tordue, peu ponctuée... autant de raisons de succomber à La blessure, la vraie.

 

"Elle m'attend sans le savoir. Moi, c'est pareil, je l'attendais sans le savoir, ça semble étrange mais ce qui est incompréhensible ne laisse pas moins d'être (Blaise Pascal). Un arc-en-ciel, c'est étrange, ça fait dessin animé et pourtant il s'en voit parfois. Parfois même on les touche."

 

Profitons-en aussi pour se rappeler le récent France 80 de Gaëlle Bantegnie auquel François Bégaudeau donne un beau pendant masculin.

 

->La blessure la vraie, François Bégaudeau, Edtions Verticales, 19€.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marine Joris - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Les libraires du Parc bloguent !

Découvrez l'actualité de la librairie du Parc / Actes Sud : nos coups de coeur , nos dédicaces...
Vous trouverez de tout (et surtout votre bonheur!) à la librairie du Parc, et pas uniquement les livres des éditions Actes Sud. Ici on aime la littérature, les livres pour enfants, la bande-dessinée, les sciences-humaines... Bref, tout ce qui est beau et bien écrit ! Venez découvrir notre quotidien !
Et retrouvez-nous sur notre page Facebook !

 


 

Recherche

Comment venir à la librairie ?

Archives

Les services de la librairie

La librairie propose une carte de fidélité qui vous permettra d'obtenir sur votre 8ème achat  une remise de 5% calculée sur la valeur des sept premiers achats. N'hésitez pas à nous la demander !
La librairie propose aussi une remise de 5% sur présentation de la Carte Villette et de la Carte Cité des Sciences ainsi qu' au personnel du Parc de la Villette (sur présentation du badge professionnel).
Si vous ne trouvez pas un livre en rayon, vous pouvez le commander sur place (sauf les livres scolaires).

Collectivités, médiathèques, écoles peuvent s'adresser à la librairie pour toute commande de livres, et nous sommes à votre disposition pour établir un devis.
Les prix : la loi dite Loi Lang a fixé le prix unique du livre, celui établi par l'éditeur.

Notre coup de coeur du moment !

 Orphelins de Dieu

Orphelins de DieuMarc Biancarelli, Actes Sud, 20€