Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 10:00

La Déesse des petites victoiresCe premier roman nous raconte la vie du mathématicien Kurt Gödel à travers les yeux de sa femme Adèle.

Je connaissais vaguement le  nom de Gödel. Auteur du théorème de l'incomplétude, il a prouvé que certaines vérités scientifiques n'étaient pas démontrables, mais je résume à grands traits,  je vous renvois à Wikipedia pour de plus amples détails...

Tout commence donc avec Anna, documentaliste à l'université de Princeton. Elle est chargée de convaincre Adèle Gödel, la veuve du célèbre mathématicien, de léguer à la bibliothèque du prestigieux établissement toutes les archives de son mari. Mais la tâche ne sera pas facile car madame Gödel passe pour être une vieille mégère ayant une dent contre l'établissement où enseigna son mari. 

Au fur et à mesure de ses visites à l'hôpital où séjourne la vieille dame, après des débuts houleux, Anna va tomber sous le charme de cette femme au caractère plutôt bien trempé.

Cette dernière finira par trouver en Anna la confidente de sa vie, entièrement passée dans l'ombre de son mari.

Mais sans Adèle, Kurt Gödel n'était rien. Sa tendance à la paranoïa et à la dépression empirant au fil des années, seule Adèle réussit à lui garantir un certain équilibre mental, en se chargeant de tous les détails de la vie quotidienne que son mari est absolument incapable de gérer.  

L'Histoire s'invite dans les récits de la vieille dame : la vie à Vienne, la seconde guerre mondiale, la fuite aux USA où Gödel sera invité à Princeton, le maccarthysme...

Le lecteur rencontre certains membres éminents de cette intelligentsia qui séjournait à Princeton, notamment Albert Einstein. Lui et Gödel avaient des caractères diamétralement opposés. Autant Gödel est réservé et maniaque, autant Einstein est foutraque et rebelle. Pourtant, cela ne les empêchera pas d'être d'excellents amis. 

Passionnée de mathématiques, Yannick Graennec réussit aussi à instiller quelques allusions à certaines avancées mathématiques de cette époque, à l'origine de progrès technologique dont nous bénéficions encore aujourd'hui.

Mais la plus grande qualité de cette ouvrage, c'est qu'une fois que vous l'avez commencé, il est impossible de s'en détacher, qualité assez rare dans un premier roman. 

 

« - (...) Moi, j'ai été jugée toute ma vie. Incapable, stupide, vulgaire. Jamais à la hauteur. J'ai pleuré, tapé du pied contre toutes ces portes closes, mais je suis restée "l'Autrichienne". Princeton n'était pas un monde pour moi. Un jour, j'ai dit "Scheisse !" J'ai planté un flamant rose au beau milieu du jardin. Vous imaginez les commentaires ? Un flamant rose chez Kurt Gödel... Sa mère en a avalé son rang de perles. Ça m'a fait un bien fou. J'aime les comédies musicales. Les chansons d'amour. La peinture avec de jolies couleurs. Je ne lis pas... Et je vous emmerde ! comme disent justement ces foutus Français. Si vous voulez voir des films déprimants ou boire un petit verre avant le coucher du soleil, Anna, libre à vous. Ce qui compte, c'est la joie. La joie ! » 

Extrait page 73. 

-> La Déesse des petites victoires, Yannick Graennec, éditions Anne Carrière, 22€.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Valérie Simonnot - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Les libraires du Parc bloguent !

Découvrez l'actualité de la librairie du Parc / Actes Sud : nos coups de coeur , nos dédicaces...
Vous trouverez de tout (et surtout votre bonheur!) à la librairie du Parc, et pas uniquement les livres des éditions Actes Sud. Ici on aime la littérature, les livres pour enfants, la bande-dessinée, les sciences-humaines... Bref, tout ce qui est beau et bien écrit ! Venez découvrir notre quotidien !
Et retrouvez-nous sur notre page Facebook !

 


 

Recherche

Comment venir à la librairie ?

Archives

Les services de la librairie

La librairie propose une carte de fidélité qui vous permettra d'obtenir sur votre 8ème achat  une remise de 5% calculée sur la valeur des sept premiers achats. N'hésitez pas à nous la demander !
La librairie propose aussi une remise de 5% sur présentation de la Carte Villette et de la Carte Cité des Sciences ainsi qu' au personnel du Parc de la Villette (sur présentation du badge professionnel).
Si vous ne trouvez pas un livre en rayon, vous pouvez le commander sur place (sauf les livres scolaires).

Collectivités, médiathèques, écoles peuvent s'adresser à la librairie pour toute commande de livres, et nous sommes à votre disposition pour établir un devis.
Les prix : la loi dite Loi Lang a fixé le prix unique du livre, celui établi par l'éditeur.

Notre coup de coeur du moment !

 Orphelins de Dieu

Orphelins de DieuMarc Biancarelli, Actes Sud, 20€