Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 09:00

cuisinerJournaliste à Libération, Jacky Durand y est l'auteur d'articles culinaires.

Son livre Cuisiner, un sentiment est un livre sur les souvenirs, les rites, les saisons et les envies, les lieux en cuisine (pour reprendre les titres des principaux chapitres).
Constitué de différentes chroniques émaillées de recettes (des classiques, mais les nulles en cuisine comme moi apprécieront !), vous pouvez vous balader dans ce livre selon vos envies. En tout cas, sa lecture fera grougrouiller votre ventre si vous lisez dans le métro (eh oui, je dis grougrouiller et non gargouiller), et elle vous rappellera sûrement des bons souvenirs de famille ou entre potes. Une promenade culinaire qui vous fera vous exclamer : " Ah oui ! les fraises au vin !  La charlotte aux fraises ! Les endives au jambon (de ma maman !). Que c'est bon, les figues, les bugnes, le poulet de Bresse, les asperges du dimanche... Tiens,  je goûterai bien de la tête de veau...! "

La librairie aura d'ailleurs le plaisir de recevoir l'auteur pour une dédicace le samedi 15 mai à partir de 16h. Promis, on essaiera de vous faire goûter quelques bonnes choses ! 
Et voici deux extraits (ou deux morceaux ?) qui vous donneront le ton de cet ouvrage :

Tout d'abord, une idée de repas de fin d'année (je sais, ce n'est plus de saison, mais en la lisant j'en ai tout de même eu l'eau à la bouche...) pour nous changer de la sempiternelle trinité huîtres-dinde-foie gras...
" Voici une proposition de menu  de saison à petit budget et facile à concocter qui vous laissera du temps pour guincher et siroter. Commencez donc par une salade d'hiver : endives, mâche, dans lesquels vous ajouterez des petits morceaux de fromages à pâte persillée (Roquefort, Bleu d'Auvergne, Morbier, fourme d'Ambert...), des cerneaux de noix ou de noisette. Ensuite vous servirez un pot-au-feu de canard. On le prépare la veille car on peut ainsi, quand le pot-au feu est refroidi, le dégraisser en ôtant la graisse formée au-dessus du bouillon.
Il faut (pour quatre personnes) : 4 belles cuisses de canard, 4 carottes, 4 navets, 2 panais, 4 pommes de terre, un celeri-rave coupé en quatre, un bulbe de fenouil, une botte de coriandre, 2 cuillères à soupe de graines de coriandre concassées, trois litres de bouillon de volaille (en tablettes), du sel, du poivre et du gros sel pour la table.
Epluchez et lavez les légumes, portez à ébullition le bouillon de volaille, ajoutez la moitié du bouquet de coriandre, les graines de coriandre, les cuisses de canard, salez et poivrez.  Cuire 40 minutes à petit bouillon. Ajoutez le fenouil entier et cuire à nouveau 35 min. (..) disposez les cuisses de canard et les légumes dans un plat creux. Parsemez de coriandre ciselée et arrosez avec un peu de bouillon. On termine ce repas par une salade de fruits frais : 1 ananas, 3 kiwis, 3 oranges, 2 pommes et une mangue.
Épluchez les fruits et coupez-les en gros cubes dans un saladier en prenant soin d'arroser les pommes avec un peu de jus d'orange pour ne pas qu'elles noircissent. Saupoudrez d'un peu de sucre selon les goûts. Mettre au frais durant une heure au minimum."

Une seule chose à dire : HUM !
Et pour finir...

"Faut-il s'autoriser à cuisiner durant les congés payés ? Un jour ou l'autre, on s'est posé la question entre le 1er juillet et le 31 août. Parce que franchement jouer les forçats du fourneau dans un meublé du côté de Berck-Plage ou sous un auvent de camping à Saint-Aygulf n'a rien d'une sinécure. Surtout quand l'interminable apéro vous a scié les gambettes et que la ratatouille n'est toujours pas épluchée. On a beau avoir gavé sa tribu de chips, Tuc et autres saucisses piquantes, le ventre crie toujours famine. Il reste bien une antédiluvienne boîte de saucisses-lentilles qui sert à caler les bouteilles de rosé dans le coffre de la Talbot mais on ne va tout de même pas imposer à nos morfales préférés un menu d'après-ski en plein cagnard. Vous iriez bien tester la formule "terre-mer" de l'auberge des Flots Bleus mais c'est complet pour au moins trois livraisons de chèques-vacances.  (...) L'émeute familiale étant imminente, vous vous rabattez sur le "royal-kebab" du bord de mer sur les conseils insistants du petit dernier qui ne cesse de chanter les louanges de la "sauce samourai". Vous optez personnellement pour une frite-fricadelle qui vous rappelle vos premiers émois en face de la gare Lille-Flandres. La dégustation a lieu en rang d'oignons assis sur le muret de la jetée en face de la caravane de la Française des Jeux. (...) C'est dans ces moments-là que les vacances peuvent nous procurer le meilleur et le pire dans nos assiettes et que la logique des faits n'est pas forcément celle que l'on redoutait. En l'occurrence, quoi de mieux qu'une fricadelle un soir insouciant d'été alors que la ratatouille maison aurait été bâclée."


(Pour les incultes comme moi : une fricadelle est une saucisse panée qu'on trouve entre autres dans les baraques à frites dans le Nord de la France)

En tout cas, Cuisiner un sentiment est un livre plein de générosité qui donne envie de goûter aux bonnes choses !


-> Cuisiner, un sentiment de Jacky Durand, éditions Carnets Nord, 17€.
-> Voir le livre sur le site de l'éditeur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les libraires du Parc - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Les libraires du Parc bloguent !

Découvrez l'actualité de la librairie du Parc / Actes Sud : nos coups de coeur , nos dédicaces...
Vous trouverez de tout (et surtout votre bonheur!) à la librairie du Parc, et pas uniquement les livres des éditions Actes Sud. Ici on aime la littérature, les livres pour enfants, la bande-dessinée, les sciences-humaines... Bref, tout ce qui est beau et bien écrit ! Venez découvrir notre quotidien !
Et retrouvez-nous sur notre page Facebook !

 


 

Recherche

Comment venir à la librairie ?

Archives

Les services de la librairie

La librairie propose une carte de fidélité qui vous permettra d'obtenir sur votre 8ème achat  une remise de 5% calculée sur la valeur des sept premiers achats. N'hésitez pas à nous la demander !
La librairie propose aussi une remise de 5% sur présentation de la Carte Villette et de la Carte Cité des Sciences ainsi qu' au personnel du Parc de la Villette (sur présentation du badge professionnel).
Si vous ne trouvez pas un livre en rayon, vous pouvez le commander sur place (sauf les livres scolaires).

Collectivités, médiathèques, écoles peuvent s'adresser à la librairie pour toute commande de livres, et nous sommes à votre disposition pour établir un devis.
Les prix : la loi dite Loi Lang a fixé le prix unique du livre, celui établi par l'éditeur.

Notre coup de coeur du moment !

 Orphelins de Dieu

Orphelins de DieuMarc Biancarelli, Actes Sud, 20€