Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 09:00

Les singuliers est un roman épistolaire qui nous plonge dans une période très particulière pour l'histoire de l'art : la fin du XIXème siècle.

Nous sommes très exactement en 1888. Un jeune homme du nom d'Hugo Boch part vivre à Pont Aven et va rencontrer des personnages appelés Paul Gauguin, Emile Bernard, Paul Cérusier... Il écrit très régulièrement à sa cousine Hazel Boch et à son meilleur ami Tobias, tous les deux peintres eux aussi. Appartenant à la bonne bourgoisie belge, Hugo s'obstine à poursuivre une carrière artistique, au grand dam de sa famille, qui préférerait le voir travailler dans leur usine de faïencerie. Au fond de lui, Hugo sait qu'il n'est pas fait pour la peinture, et il va s'orienter vers la photographie, un art encore balbutiant à l'époque...

A travers cette correspondance, Anne Percin nous plonge dans l'ambiance de la fin du XIXème siècle, entre Paris, Bruxelles et Pont Aven. La Tour Eiffel est en cours de construction, les artistes s'opposent à l'académisme ambiant, et les femmes ont encore du mal à être acceptées dans les écoles d'art, tandis qu'un certain Vincent Van Gogh remue le microcosme culturel de cette époque avec des bouquets de fleurs...

"À part ça, j’ai enfin vu des toiles de Vincent. Une fameuse idée, ces tournesols, énormes comme des météorites ! J’ai toujours dit que la fleur était un sujet ridicule en peinture, et douté qu’on puisse en faire autre chose qu’un motif simplement joli, mais ce gaillard-là me fait mentir, tout simplement parce que ce ne sont pas là des fleurs qu’il peint. Ce sont des têtes humaines, chargées de songes et de soucis, écrasés de leur poids, pensives et bourdonnantes comme des cerveaux trop pleins… Vivantes ! Oui, plus que des portraits, de vraies têtes. Elles sont vivantes car elles ont  l’air de mourir sous nos yeux. En les voyant, je me suis dit que peindre la vie, c’est peut-être cela, au fond : montrer la mort au travail. C’est un grand bonhomme, finalement, ce Vincent." (Extrait pages 252-253)

En plus de Vincent, qu'Hugo ne rencontrera jamais, un autre homme domine le récit : Paul Gauguin et sa flamboyante personnalité, "l'homme aux yeux transparents qui a l'air d'un médium dans une soirée spirite".

Mêlant fiction et faits réels, Anne Percin nous fait revivre cette époque pleine d'effervescence et nous offre ainsi un très grand plaisir de lecture. Après Les singuliers, vous n'aurez qu'une envie : lire ou relire la correspondance entre Vincent et Théo Van Gogh, voir des tournesols ou quelques tahitiennes sous le ciel des Marquises...

-> Les singuliers, Anne Percin, Le Rouergue, 22€.

-> Lien vers le site de l'éditeur.

-> Il existe aussi une page Facebook sur Les singuliers : c'est par là !

Les singuliers, Anne Percin, Le Rouergue

Partager cet article

Repost 0
Published by Valérie Simonnot
commenter cet article

commentaires

Les libraires du Parc bloguent !

Découvrez l'actualité de la librairie du Parc / Actes Sud : nos coups de coeur , nos dédicaces...
Vous trouverez de tout (et surtout votre bonheur!) à la librairie du Parc, et pas uniquement les livres des éditions Actes Sud. Ici on aime la littérature, les livres pour enfants, la bande-dessinée, les sciences-humaines... Bref, tout ce qui est beau et bien écrit ! Venez découvrir notre quotidien !
Et retrouvez-nous sur notre page Facebook !

 


 

Recherche

Comment venir à la librairie ?

Archives

Les services de la librairie

La librairie propose une carte de fidélité qui vous permettra d'obtenir sur votre 8ème achat  une remise de 5% calculée sur la valeur des sept premiers achats. N'hésitez pas à nous la demander !
La librairie propose aussi une remise de 5% sur présentation de la Carte Villette et de la Carte Cité des Sciences ainsi qu' au personnel du Parc de la Villette (sur présentation du badge professionnel).
Si vous ne trouvez pas un livre en rayon, vous pouvez le commander sur place (sauf les livres scolaires).

Collectivités, médiathèques, écoles peuvent s'adresser à la librairie pour toute commande de livres, et nous sommes à votre disposition pour établir un devis.
Les prix : la loi dite Loi Lang a fixé le prix unique du livre, celui établi par l'éditeur.

Notre coup de coeur du moment !

 Orphelins de Dieu

Orphelins de DieuMarc Biancarelli, Actes Sud, 20€