Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 10:00

Patrick Martin vient d'avoir un accident de voiture sur l'autoroute. Par miracle, il a été éjecté sans réels dommages mais sa femme, elle, est décédée.

Pendant l'enquête de police, Patrick dit que les responsables de cet accident sont deux jeunes qui le poursuivaient en voiture. Là ou l'affaire se corse, c'est que ces deux  jeunes sont d'origine maghrébine et que,  depuis quelques semaines,  un sniper s'attaque à des victimes toutes maghrébines elles aussi... Y aurait-il un lien entre l'accident de Patrick et ce sniper ?

Antoine Chainas situe son roman dans une société française qui a basculé un peu plus dans la surveillance et la peur de l'autre, où des quartiers enclavés se sont généralisés dans le pays. Patrick, le "héros" de ce roman, est chargé de concevoir des questionnaires  à destination des personnes souhaitant habiter dans une de ces enclaves, qui sont extrêmement sélectives quant au choix de leurs futurs habitants. Et l'auteur n'oublie pas non plus les magouilles politiques, les élus prêts à utiliser les peurs des électeurs, et qui n'hésitent plus à s'allier à des groupuscules d'extrême droite pour faire le ménage. Ce livre m'a beaucoup fait penser à un autre roman noir, Le Bloc, qui vient tout juste de sortir en poche.

Douce France...

-> Pur, Antoine Chainas, Gallimard Série Noire, 18,90€.

-> Lien vers le site de l'éditeur.

L'intégralité des infrastructures demeurait bien entendu privée. L'Etat et les collectivités se réjouissaient, sans toutefois le proclamer trop fort, de ne pas débourser un centime. Vu de l'extérieur, les canons d'un cadre idyllique étaient respectés à la lettre, mais Patrick était bien placé pour savoir que les contraintes demeuraient importantes. En premier lieu, les résidents n'étaient ni propriétaires ni locataires, mais uniquement contractants, telle était la dénomination officielle de leur statut. Ils s'acquittaient d'un droit d'accès aux grandes compagnies propriétaires - pour lesquelles travaillait Patrick - et ces dernières mettaient les maisons, les biens, les services à disposition. Même les lignes téléphoniques étaient soumises à redevance dans une sorte de leasing permanent. N'importe qui était susceptible d'être expulsé à tout moment. Les règlements intérieurs, draconiens à dessein, étaient rédigés d'une telle manière qu'il suffisait souvent d'une pétition, d'une plainte, pour résilier le contrat. Couleurs des volets, forme des buissons ornementaux, consignes de stationnement, chaque aspect était soumis à des clauses restrictives. Sous le vernis de l'ambiance extrêmement policée, tout le monde finissait par surveiller tout le monde afin de contre-attaquer efficacement en cas de dénonciation."
Extrait pages 209-210.

Partager cet article

Repost 0
Published by Valérie Simonnot
commenter cet article

commentaires

Les libraires du Parc bloguent !

Découvrez l'actualité de la librairie du Parc / Actes Sud : nos coups de coeur , nos dédicaces...
Vous trouverez de tout (et surtout votre bonheur!) à la librairie du Parc, et pas uniquement les livres des éditions Actes Sud. Ici on aime la littérature, les livres pour enfants, la bande-dessinée, les sciences-humaines... Bref, tout ce qui est beau et bien écrit ! Venez découvrir notre quotidien !
Et retrouvez-nous sur notre page Facebook !

 


 

Recherche

Comment venir à la librairie ?

Archives

Les services de la librairie

La librairie propose une carte de fidélité qui vous permettra d'obtenir sur votre 8ème achat  une remise de 5% calculée sur la valeur des sept premiers achats. N'hésitez pas à nous la demander !
La librairie propose aussi une remise de 5% sur présentation de la Carte Villette et de la Carte Cité des Sciences ainsi qu' au personnel du Parc de la Villette (sur présentation du badge professionnel).
Si vous ne trouvez pas un livre en rayon, vous pouvez le commander sur place (sauf les livres scolaires).

Collectivités, médiathèques, écoles peuvent s'adresser à la librairie pour toute commande de livres, et nous sommes à votre disposition pour établir un devis.
Les prix : la loi dite Loi Lang a fixé le prix unique du livre, celui établi par l'éditeur.

Notre coup de coeur du moment !

 Orphelins de Dieu

Orphelins de DieuMarc Biancarelli, Actes Sud, 20€